Perdre du poids, arrêter de fumer, ne plus être en retard…  les bonnes résolutions sont un marronnier de la rentrée.

Hélas, ses feuilles mortes se ramassent à la pelle : 50 à 80% des bonnes résolutions échouent ; si bien que le conseil standard est… d’en prendre moins, voire pas du tout. Pour vos étrennes, Com’ sur des roulettes vous propose LA solution pour les tenir : le pré-engagement.

L’inventeur du pré-engagement, c’est Ulysse ordonnant à ses marins de ne pas le détacher du mât quand il entendra le chant des sirènes. Ulysse sait que le seul moyen de résister à la tentation, c’est, avant d’y être soumis, de restreindre volontairement sa liberté d’y céder.

Fort heureusement, depuis Ulysse, les choses ont un peu progressé et aujourd’hui, si vous n’avez pas de marins disciplinés sous la main, la technologie peut vous aiderStickK, créé par des économistes comportementaux de l’université de Yale, a permis à 300.000 personnes de créer un “contrat de pré-engagement”. Exemple : si, dans 3 mois, vous êtes toujours en retard aux réunions, StickK débite votre carte bleue pour faire un don au parti politique que vous détestez le plus, et en informe tous vos amis via Facebook.

Bonnes résolutions et bonne année 2018 … comme sur des roulettes!

Partager l'article

Laisser un commentaire

Fermer le menu